Voyage

Kota Gede (Kota Gede)

Pin
Send
Share
Send


District de Kota: photos, description (Kota). Le district de Kota est un ancien petit district de Jakarta. On l'appelle aussi le vieux Jakarta ou le vieux Batavia.

La vieille ville, mieux connue sous le nom de Kota Tua, couvre une superficie d’environ 1,5 kilomètre carré au nord et à l’ouest de Jakarta. Cela fait partie de la ville, connue depuis l'époque de la domination néerlandaise comme un important centre commercial. Il y a beaucoup de monuments d'art et d'architecture.

Au XIVe siècle, la première colonie a été organisée ici, et plus tard, un port a été construit. La construction s'est développée, les conquérants hollandais ont contribué, laissant de beaux exemples d'architecture. Au XVIIe siècle, un mur de forteresse fut érigé. Aujourd'hui, Kota Tua est répertorié comme site de l'UNESCO.

La vieille ville est un mélange incroyable de différentes cultures. Cela crée une atmosphère unique dans cette partie de Jakarta et attire de nombreux touristes. L'architecture de différentes cultures et époques coexiste avec succès à Kota Tua.

Chinatown est situé à proximité, où se trouve le plus ancien temple bouddhiste de Jakarta, Vihara Dharma Bhakti. Vous pouvez également visiter de nombreux musées et explorer des bâtiments anciens. Malheureusement, beaucoup d’entre eux ont souffert du temps et du climat humide, sans toutefois perdre leur charme.

Vous pourrez vous familiariser avec la culture et l'histoire de ce lieu au Musée de Jakarta, au Musée des Beaux-Arts et de la Céramique. Mais il vaut mieux les visiter l'après-midi, lorsque la rue devient particulièrement chaude. Et le matin, promenez-vous dans la vieille ville à pied, en visitant les monuments et les bâtiments.

Patrimoine mondial. Indonésie, Java, Jakarta, Jalan taman, Fatahillah, Jakarta Barat, Indonésie

Types de circuits

Kota Gede est devenu le principal centre de l'industrie de l'argent à Yogyakarta depuis 1930. Cette ville tranquille est maintenant une banlieue de Yogyakarta - la première capitale du royaume de Mataram, fondée par Panembahan Senopati en 1582. Senopati est enterré dans un petit cimetière ancien à proximité de l'ancienne mosquée - au sud du bazar de la ville centrale. Avez-vous décidé de visiter Kota Gede? - faites attention à vos vêtements - ne vous habillez pas de façon provocante et vulgaire et vous n’aurez aucun problème, d’ailleurs, il ya des jours où la visite de la tombe est fermée - vous ne devez pas compter sur des «spectacles» ce jour-là ...

La rue principale de la ville - "Jl Kemasan", entrant dans la ville par le nord, repose sur un certain nombre de petits ateliers produisant divers produits à partir d'argent et de ses alliages. Dans presque chaque magasin disponible dans l'atelier, il existe un stock important de produits divers, notamment de vaisselle, étuis à cigarettes et divers bijoux couronnés de fins filigranes.

Photo et description

Le district de Kota est un ancien petit district de Jakarta. On l'appelle aussi le vieux Jakarta ou le vieux Batavia. Chat de la langue indonésienne est traduit par "ville".

Le district de Kota est un quartier historique, il rappelle la période coloniale du XVIe siècle, alors que Kota était la seule ville située à Batavia et était entourée d'un mur, tandis que des villages (campungs), des vergers et des rizières étaient situés autour. C'est à Kota que les Hollandais se sont installés et ont construit leur ville. Le vieux Jakarta - ou Batavia, comme les Hollandais l'appelaient, était au 16ème siècle un centre commercial sur tout le continent en raison de son emplacement stratégique (Kota est situé sur la côte de la mer de Java). Et les marins européens appelés Kota "Diamant d'Asie" et "Reine de l'Est". À la périphérie de Kota se trouve également le port de commerce de Jakarta.

La partie centrale du chat est Glodok, le centre d’affaires de Kota. Glodok est aussi appelée la ville chinoise. Ce nom vient de l'époque de la colonisation hollandaise, la plupart des commerçants de Glodok étant chinois. Aujourd'hui, Glodok est considéré comme l'un des plus grands centres d'électronique de Jakarta.

En 1972, le gouverneur de Jakarta a publié un décret par lequel Kota était officiellement reconnu comme site du patrimoine historique afin de préserver les monuments architecturaux anciens. Malheureusement, certains quartiers de Kota, où se trouvent les maisons de construction coloniale, sont toujours abandonnés et sont progressivement détruits. En 2007, afin de préserver les anciennes rues Pinto Besar et Pos Kota qui entourent Fatahillah Square, le gouvernement a décidé d'interdire le passage des véhicules par celles-ci.

Pin
Send
Share
Send