Voyage

Château de Bothwell au Royaume-Uni, en Écosse, à Uddingston

Pin
Send
Share
Send


Château
Château Botwell
Anglais Château de Bothwell
55 ° 48′34 ″ s w. 4 ° 05′41 ″ s d HG I O L
PaysEcosse
ComtéSouth Lanarkshire
Matérielgrès
Wikimedia Commons Media Files

Château Botwell (Bothwell Castle) est situé à 16 km au sud de Glasgow, dans le comté de South Lanarkshire, en Écosse.

Informations visiteurs

La construction du château a commencé dans la seconde moitié du 13ème siècle, et Botwell appartenait initialement à Walter Morey.

En 1296, lors de l'invasion de l'Écosse, Edward the Leggy s'empare de Botwell et de William, fils de Walter Morey. A cette époque, seuls le donjon et la tour de la prison ont été construits dans le château.

En 1298-1299, les Écossais assiègent Botwell pendant 14 mois. Les défenseurs n'ont rendu le château qu'après avoir manqué de nourriture. En août 1301, Edward the Leggy arriva au château avec une armée de 6 800 personnes et des tours de siège. Les Écossais ont réussi à tenir pendant seulement trois semaines, après quoi les Britanniques ont à nouveau pris le château.

Bothwell ne retourna en Ecosse qu'après la bataille de Bannockburn, mais déjà en 1336, il fut à nouveau capturé par les Britanniques. Edward III y installa son quartier général lors de l'invasion de l'Écosse. En mars 1337, Sir Botwell, une armée d’Écossais dirigée par Andrew Murray, reprit le château, mais pendant le siège, son donjon fut sérieusement endommagé du côté ouest.

À la fin du XIVe siècle, le château devient la propriété du clan Douglas. Le Douglas reconstruit le château et, en 1424, construit de nouvelles tours et des salles supplémentaires.

Au cours du XVIe siècle, le château appartenait à la couronne et, en 1669, fut transféré aux comtes de Forfar. À la fin du XVIIe siècle, ils passèrent de Botwell à un grand hôtel particulier construit du côté est du château. Ironiquement, en 1926, cette maison s’est effondrée sous l’affaissement du sol, tandis que le château est resté indemne. En 1935, Botwell fut transféré aux soins de l’État.

Informations visiteurs

Le château est ouvert toute l'année.
D'avril à septembre - tous les jours de 09h30 à 18h30.
D'octobre à mars - tous les jours sauf le jeudi et le vendredi de 9h30 à 18h30.
Billet adulte: 3,00 £. Ticket enfant: 1,30 £.

Photos autour de Bothwell Castle

Vous avez choisi l'annuaire des cartes et objets MAPS.ME: château de Bothwell à l'adresse: Royaume-Uni, Écosse, Uddingston à partir de 35340 objets. Vous pouvez télécharger l'application MAPS.ME pour votre appareil mobile Android ou iOS et créer un itinéraire vers l'objet Bothwell Castle ou vers les objets les plus proches:

  • Château de Cadzow (ruine),
  • Château fort
  • Cathcart Castle,
  • Château de Bedlay,
  • Le château de Gilbertfield,
  • Tour Balgray.
Vous pourriez être intéressé par d'autres sous-sections du catalogue des attractions, telles que les catalogues d'objets: temple, tombeau, attraction touristique, temple, mémorial, autel, terrasse d'observation, synagogue, monument, musée ou mosquée

Château de Bothwell

Bothwell / South Lancashire

Le château de Bothwell est situé sur la rive supérieure de la rivière Clyde, dans le sud du Lancashire, entre les villes d'Uddingston et de Bothwell, à environ 16 km. sud-est de Glasgow. La construction du château actuel a été commencée au 13ème siècle pour contrôler la voie navigable le long de la rivière. Dans sa biographie, le château a été impliqué à plusieurs reprises dans des événements historiques importants, en particulier pendant la guerre d'indépendance, lorsque Botwell passa à plusieurs reprises de main en main.

La partie la plus ancienne du château est le donjon principal rond, construit au XIIIe siècle et ayant survécu à plus d'un siège. Les parties restantes du château datent principalement du 15ème siècle. Malheureusement, au XVIIIème siècle, le château fut abandonné et est aujourd'hui dans un état de délabrement avancé.

Au milieu du XIIe siècle, le roi écossais David Ier cède la baronnie de Botwell au justiciaire Lothian David Olifard (du clan Oliphant). En 1242, la baronnie fut transférée à Walter Moresky, qui épousa sa fille et héritière directe d'Olyphard. Ayant reçu de nouvelles possessions, Walter commença à construire un château. On sait qu'au début de la guerre d'indépendance de 1296, seul le donjon principal, qui servait de prison, entouré d'un mur extérieur, possédait un nouveau château.

Lors du déclenchement de la guerre, le château fut occupé par les troupes du roi anglais Edward I. La garnison anglaise garda Botwell pendant 14 mois, repoussant avec succès les attaques des Écossais, mais en 1299, elle fut finalement obligée de capituler. En 1301, Edward I, utilisant de nouvelles armes de siège, s'empare à nouveau du château. Bothwell est la forteresse du seigneur normand, 2e comte de Pembroke Aimer de Valence, nommé par Edward le vice-roi d'Écosse. Botwell resta plusieurs années entre les mains des Britanniques.

En 1314, après la remarquable victoire de Robert Bruce près de Bannockburn pour l'Ecosse, des nobles anglais se réfugient dans le château. Mais l’étable du château de Walter FitzGilbert était fidèle au roi Robert Bruce et céda le château aux Écossais. En récompense de cet acte, il a obtenu la baronnie de Kezou, où ses descendants ont fondé l'une des plus célèbres maisons d'Écosse, la Hamilton House.

En 1336, le château est à nouveau capturé par les Britanniques. Sous la direction du roi anglais Edouard III, le château fut rénové et devint l'un des centres de contrôle. Cependant, l'année suivante, Sir Andrew Murray, le neveu du propriétaire légitime de Botwell, Sir William, a rendu la forteresse. Apparemment, n'espérant pas tenir le château, les Écossais ont détruit ses fortifications afin qu'elles ne soient pas réutilisées par l'ennemi. Botwell a été abandonné jusqu'aux années 1360.

En 1362, Joanna Morey Botwellskaya, l'héritière de la lignée de Moray, épouse le noble Archibald Douglas, surnommé le "Féroce", et devint plus tard seigneur de Gollway et troisième comte de Douglas. Douglas a commencé la restauration du château par la réparation du donjon principal et la reconstruction des murs. Les travaux ont ensuite été poursuivis par son fils Archibald, 4ème comte de Douglas. En 1424, la grande salle fut construite dans le château avec une chapelle adjacente et les murs puissants avec deux tours d'angle situés dans les angles nord-est et sud-est de la forteresse étaient complètement achevés.

En 1455, les biens du clan Black Douglas furent confisqués par la couronne écossaise. Le roi Jacques III a accordé Botwell à Lord Crichton, puis à Sir John Ramsey, qui est devenu le premier seigneur de Botwell, mais a rapidement perdu le droit à un château. En 1488, Botwell fut attribué au 2e seigneur des hayks, Patrick Hepburn, pour qui le comté de Botwell fut établi. Cependant, Hepburn ne possédait pas depuis longtemps Botwell, l’échangeant contre le 5 e comte d’Angus Archibald Douglas contre le château Hermitage à Liddsdale. En 1503 et 1504, Botwell rendit hommage au roi James IV lors de sa visite.

Ainsi, Botwell redevint propriétaire du Douglas, ayant hérité des comtes d’Angus aux comtes de Forfarah. Le premier comte de Forfar Archibald Douglas, a démantelé la tour nord-est du château et a utilisé sa pierre pour construire un nouveau manoir. Après la mort du 2e comte en 1715, il y avait plusieurs candidats au château. Au cours du procès, une décision sur le droit à un château a été prise en faveur d'Archibald Stewart de Grandtöll. En 1935, le château fut transféré sous tutelle de l'État. Aujourd'hui, Botwell est géré par Historic Scotland et est ouvert à tous.

Le contenu

Roi David, j'ai reçu la baronnie de Botwell à David Oliphard (ou Oliphant), Justiciar Lothian, au milieu du XIIe siècle. Les terres transférées à ses descendants et à la baronnie 1252 devinrent la propriété de Walter de Moravia, ou Walter Moray, qui épousa l'héritier du dernier baron Olifard. Il commença la construction du château et, au début de la guerre d'indépendance écossaise en 1296, seuls le donjon principal, la tour de la prison et le court mur rideau de liaison furent achevés. Les restes du reste étaient probablement en place et auraient été protégés par une clôture en bois.

Guerres d'indépendance écossaises

Les forces du roi Edouard Ier d'Angleterre envahirent l'Écosse au début de la guerre et capturèrent Botwell, capturant également le fils de Walter, Guillaume de la Mer, de Botwell. La garnison anglaise qui tient le château est assiégée par les Écossais pendant 12 mois en 1298-1299 et finit par se rendre. Edward est revenu en 1301, capturant à nouveau le château avec une force de 6 800 hommes et des machines de siège spécialement construites. Boswell devint le siège d'Aimer De Valence, 2e comte de Pembroke, Edward nommé préfet de l'Écosse et resta aux mains de l'Angleterre pendant plusieurs années.

Après la victoire de Robert Bruce à Bannockburn en 1314, le château accorda un refuge à plusieurs nobles anglais. Cependant, le constable du château, Sir Walter FitzGilbert, a rendu le château à l’Écossais qui s’approchait. Pour cet acte, il a reçu la baronnie de Cadzow, où ses descendants sont devenus la puissante famille de Hamilton. Les Écossais du château sobre après sa reddition.

En 1336, les Anglais revinrent encore, cette fois sous Édouard III. Le roi anglais fut reconstruit et établit à nouveau son quartier général en Écosse. L'année suivante, cependant, Sir Andrew Murray, le neveu de Sir William et propriétaire légitime de Boswell, a repris la forteresse, en utilisant à nouveau des machines de siège. Après sa victoire, il négligea une fois de plus le château, le tirant du côté ouest du donjon et le basculant vers Clyde afin qu'il ne puisse pas être réoccupé par l'ennemi. Le château est resté proscrit jusqu'en 1360.

En 1362, Joan Murena de Boswell, l'héritière de moray, épouse Archibald Douglas, surnommé "Grim", puis se nomme Lord Galloway et comte de Douglas. Douglas entreprit de reconstruire Boswell, de réparer le cachot et d'achever les murs. Le travail a été poursuivi par son fils Archibald, 4ème comte. En 1424, ils avaient construit le grand hall et la chapelle adjacente, avec des tours dans les angles nord-est et sud-est et des murs-rideaux se reliant au donjon, clôturant la cour.

Les Douglas "noirs" furent confisqués en 1455 et leurs terres rendues à la couronne. James III accorda Bothwell à Lord Crichton, puis à Sir John Ramsey, qui furent tous deux confisqués. En 1488, Patrick Hepburn, 2nd Lord Hales, fut de nouveau attribué à Boswell et le comté de Boswell fut créé pour lui. Hepburn n’a cependant pas conservé le château de Botwell pendant longtemps, échangeant son Archibald Douglas, 5ème comte d’Angus, dit "Bell-on-Cat", en échange du château de l’Hermitage à Liddesdale. James IV a visité Bothwell en 1503 et 1504.

Botwell retourna donc au Douglas et descendit par le comte d’Angus et la marquise de Douglas jusqu’aux comtes de Forfara. Archibald Douglas, le premier comte de Forfar, a commencé la construction d'un nouveau manoir à proximité, détruisant la tour de château du nord-est pour sa pierre. (Sa maison a été détruite en 1926 en raison de l'affaissement des montagnes dans la région). Après la mort du 2e comte à Sheriffmuir en 1715, le château retourna à la haute hiérarchie de la famille Douglas, représentée par le 1 er duc de Douglas et ses héritiers. Le château est ensuite descendu vers les comtes de la maison. En 1935, le 13 e comte donna une aide à Botwell. Il est actuellement géré par l'historique environnement écossais en tant que monument planifié et est ouvert au public (l'entrée est gratuite).

Bien que le château n’ait jamais été achevé comme prévu au départ, sa conception est semblable à celle des forteresses de Kushi, Kildrummy et Dirleton, car il possède une alimentation ronde ( ou donjon ) La sauvegarde, alors qu’elle était en ruines, avait à l’origine une hauteur de 25 mètres et un diamètre de 19 mètres avec des murs de 4,6 mètres d’épaisseur. Des murs épais et une entrée puissante ont ensuite été ajoutés à la structure et le château a été considéré comme "l'une des plus importantes forteresses militaires en Écosse."

Pin
Send
Share
Send