Voyage

Villes de Suède

Pin
Send
Share
Send


Uppsala est l'une des plus grandes villes de Suède. Il resta païen plus longtemps que les autres, même s'il finit par adopter le christianisme. Deux tendances culturelles se sont donc superposées, ce qui a rendu le quartier intéressant pour les touristes. Ici, vous pouvez voir les anciennes sépultures de la tribu Svey, ainsi que la plus grande cathédrale de Scandinavie.

Les jardins botaniques de la ville méritent une mention spéciale. Ce ne sont pas seulement des collections de plantes rares, mais également des noms de scientifiques locaux.

L'architecture moderne est représentée par une grande salle de concert, qui sert également de centre de conférence. En outre, il y a des musées de différentes directions et l'Université d'Uppsala, l'une des cent meilleures institutions d'enseignement du monde.

Que voir et où aller à Uppsala?

Les endroits les plus intéressants et les plus beaux pour la marche. Photos et une brève description.

1. Château d'Uppsala

Il a été construit au milieu du XVIème siècle sur ordre du roi Gustav I. Sous ses fils, le château fut reconstruit, donnant plus de traits à la Renaissance. Pendant la première moitié du 18ème siècle, le palais est en ruine après un incendie. La restauration et la restauration ont presque détruit la peinture murale avec des citations bibliques. A proximité se trouve un jardin baroque, qui a été transformé en jardin botanique. Maintenant, le château abrite deux musées et l'administration de la ville.

2. Vieux Uppsala

Voici les sépultures de la tribu Svei. Le nombre total de monticules est d'environ 800. Les périodes sont différentes, mais les 3 plus grandes datent des siècles V-VI. Il existe plusieurs versions liées à leur apparence. Très probablement, les dirigeants suprêmes ou les guerriers exceptionnels ont été enterrés ici. Comme les fouilles ont été effectuées à plusieurs reprises et que les restes ont été transférés ailleurs, il est difficile de les établir avec certitude.

3. Cathédrale d'Uppsala

Un total d'environ 150 ans a été construit. La perestroïka a continué après 1435, lorsque la cathédrale a commencé à recevoir des paroissiens. Le style médiéval a été remplacé par le baroque, puis par le gothique. Les rois Gustav I et Johan III sont enterrés ici, archevêque Nathan Söderblum - Prix Nobel et chercheur Karl Linnaeus. La relique principale de l'église luthérienne est un cancer avec les reliques de saint Eric IX.

4. Université d'Uppsala

Il a été fondé en 1477. La plus ancienne université de Scandinavie. Il est systématiquement inclus dans la centaine des meilleurs établissements d'enseignement supérieur du monde. Le bâtiment actuel a été construit à la fin du XIXème siècle. La bibliothèque locale propose des articles vraiment uniques, tels que le journal de Gustav Badin, qui a siégé à la cour des 3 rois. Également recueilli une collection de milliers de pièces et a son propre jardin botanique.

5. Gustavianum

Le musée a été fondé en 1997 et est situé dans l'ancien bâtiment de l'université. Il a été construit au XVIIe siècle dans le style baroque. L'exposition est consacrée à toutes sortes de réalisations et de disciplines scientifiques. Les expositions les plus précieuses sont associées aux noms d’éminents scientifiques. Par exemple, les visiteurs peuvent voir les télescopes Celsius et les manuscrits de Copernicus sont stockés dans les fonds. La tour Gustavianum a un théâtre anatomique.

6. Linnaeus ’Hammarby

Situé à 15 km de la ville. Le domaine est connu depuis 1937. Au milieu du XVIIIe siècle, il appartenait à Karl Linnaeus. Pour la famille du naturaliste et du chercheur, ce lieu est devenu une résidence d’été. Cependant, Linné non seulement s'est reposé ici, mais a également travaillé. Par exemple, il a grandi dans les espèces de plantes de jardin qui l'intéressent. La situation dans la maison est préservée et parle à la fois des propriétaires et de l’époque.

7. Musée Bror Hyort

Existe depuis 1987. Le bâtiment lui-même a été construit en 1943. Bror Hort vit et travaille ici pendant un quart de siècle, l’un des artistes et sculpteurs suédois les plus célèbres. L'atelier expose plusieurs de ses peintures et autres œuvres d'art. En outre, les objets personnels sont collectés. Le musée abrite un café et une boutique de souvenirs. Des expositions temporaires sont organisées dans le bâtiment attenant.

8. Uppsala Konsert & Kongress

Ouvert en 2007. Auparavant, le projet avait été soumis à une série de discussions publiques. Le bâtiment a une forme inhabituelle - un cube avec des couches. Environ un tiers de la population le considère comme l’un des symboles de la ville, et beaucoup d’autres lui attribuent un tel rôle dans l’avenir. La salle de concert, qui est également un centre de conférence, accueille des spectacles d'artistes et des expositions. Il offre une vue sur le château d'Uppsala et la cathédrale.

9. Le jardin botanique

Situé au château d'Uppsala. En 1807, le jardin a été remplacé par un complexe de parc. L’une des raisons de sa création est le 100e anniversaire de la naissance de Linnaeus. Les plantes du désert et des forêts tropicales sont rassemblées en un seul endroit Grâce aux conditions créées, de nombreuses espèces sont adjacentes, bien que cela ne soit pas trouvé dans la nature. L'entrée est gratuite, le jardin est ouvert toute l'année, à de rares exceptions près.

10. Jardin de Linnaeus

C'est l'un des plus anciens de Suède. Après sa fondation en 1655, il connut diverses phases de prospérité et de déclin. Karl Linney s'est personnellement occupé de sa renaissance, en l'honneur de laquelle le jardin s'appelle maintenant. Avec le dépôt d'un naturaliste, Karl Horleman - un architecte célèbre - a effectué la reconstruction. Linnaeus a mené des recherches ici et a donné des conférences. Le jardin a reçu un billet de 100 CZK.

Sites de la Suède - Uppsala

Uppsala, comme beaucoup d'autres villes suédoises, n'a jamais été détruite pendant les guerres. Même la Réforme s’est déroulée ici sans aucune effusion de sang: les pères de l’église, rassemblés à Uppsala en 1593, ont voté et l’Eglise catholique est devenue luthérienne. Selon les Suédois eux-mêmes, les principaux dommages causés à l'architecture de la ville sont dus au développement économique. Pendant le boom économique des années 1960, des structures modernes en béton de verre sans visage sont apparues sur le site de certains bâtiments historiques. Cependant, le processus a été rapidement arrêté et les principales attractions d'Uppsala sont demeurées intactes.

Place principale d'Uppsala Stora Torget

Littéralement, le nom de la place principale de Uppsala Stora Torget est traduit par «Big Square», bien que cette place soit de taille plus petite que Vaksala Vaksala torg.

Stora Torget est délimité par les rues Swartbucksgatan, Kungsangsgatan, Drottninggatan et Waxalagatan. Il est caractéristique que les rues ne passent pas par les coins, comme dans les places ordinaires, mais légèrement à l’écart. En Suède, un tel développement de carrés était populaire au 17ème siècle, mais à présent, seuls Stora torget à Uppsala et Rådhustorget à Piteå sont restés dans la mémoire de la mode passée.

À la fin du XVIIe siècle, Stora Torget n'était qu'une zone nommée. Sur elle ne se trouvaient que trois maisons en pierre appartenant à des marchands célèbres. Le fait que la zone ait été construite a progressivement conduit à un mélange plutôt hétéroclite de styles architecturaux. La mairie, construite dans le style néoclassique, est adjacente à deux bâtiments de banque, l'un d'eux prouvant à la fois la sévérité et la fiabilité du système bancaire suédois et les banquiers ayant un sens de la beauté. L'immeuble Ulrich et Hallqvist Bank a été le premier à Uppsala à installer un ascenseur électrique. Le grand magasin ultramoderne d'Åhléns, doté d'une façade en acier inoxydable poli, se trouve juste à côté. Des places de négoce sont également situées dans d'autres bâtiments de la place, notamment la maison Strandberg, de style néo-baroque.

Musée et jardin Carl Linnaeus

Le jardin Linnaeus est situé directement derrière le château d'Uppsala. Plutôt, sous Linné, il était devant le château. Il n'a pas été fondé par le grand biologiste qui l'a fondée 57 ans avant la naissance de Linnaeus, Olof Rudbeck, célèbre médecin et scientifique suédois. Karl Linney, qui a dirigé le jardin de 1741 jusqu'à sa mort en 1778, a non seulement grandement enrichi la collection de plantes, mais a également reconstruit le jardin de manière à illustrer le système de classes et d'ordres. Maintenant, dans le jardin, il y a environ 1 300 espèces de plantes. C'est une branche du grand jardin botanique d'Uppsala.

La deuxième de ces branches est considérée comme le musée de la maison Linnea, située dans le jardin du même nom. Dans cette maison, le scientifique a vécu 36 ans. On pense que le musée a complètement préservé l'environnement dans lequel le scientifique a vécu et travaillé. Seuls les papiers peints ne résistent pas à l'épreuve du temps, mais ils ont été restaurés à l'aide des dessins conservés.

La maison-musée et le jardin sont ouverts aux visites uniquement de mai à septembre de 11h00 à 17h00 tous les jours sauf le mardi. Un billet pour visiter les deux sites coûte 80 couronnes suédoises (7,2 euros).

Sites de la Suède - Ville d'Örebro

La ville d'Örebro est la sixième ville la plus peuplée de Suède, avec 132 000 habitants. Orebro est situé dans le sud du pays, à la latitude de Stockholm, à environ 200 kilomètres de la capitale suédoise. La colonie existe ici depuis 1200 et a reçu le statut de ville d'Örebro en 1402.

Comme d’autres villes de Suède, Örebro est apparue sur la voie navigable du nord de la Suède à Stockholm, suivie de la route méridionale reliant Stockholm à la Norvège. Comme vous le savez, les routes commerciales doivent être protégées. Tout d'abord, une tour de guet a été construite, puis une forteresse, et autour d'eux, un Orebro calme et tranquille a été construit progressivement.

Place Yartori

La place Järntori est située dans le centre d'Örebro, à côté du château. Le marché des produits en fer, en l'honneur duquel la place a été nommée, a disparu depuis longtemps, mais il restait du bruit et du bruit. Le long du périmètre de la place, il y a de nombreux établissements commerciaux. L'un d'eux n'est pas très suédois du nom "Erevan mangal". Les musiciens de rue se produisent à Yartori, presque tous les bus de la ville viennent ici et il existe donc une grande station de taxis. En général, un morceau de la métropole au milieu d'une petite ville.

En 1810, le roi suédois Charles XIII demanda pour une raison quelconque à Napoléon de donner à la Suède l'héritier du trône. Le candidat préféré était le maréchal Jean Bernadotte, parti pour la Suède. Le 21 août 1810, le parlement suédois l'élit prince héritier. C'est arrivé à Orebro. En l'honneur de cet événement, un monument à Jean Bernadotte, qui a dirigé la Suède sous le nom de Karl XIV Johan, a été érigé sur Yartori. Je dois dire que les règles ont été couronnées de succès et que le monument, bien sûr, le méritait. Au moins du fait que c’est avec lui que la Suède a maintenu sa neutralité, ce qui lui a valu des décennies de développement serein.

Et Bernadotte a fondé une dynastie très prospère, dont les représentants dirigent encore la Suède. En l'honneur du 200e anniversaire de la dynastie au pouvoir, le monument «15 mètres d'histoire» a été érigé sur la place Yartori. Il s’agit d’une bande métallique sur laquelle sont tracées les années du règne de Bernadotov et les événements survenus pendant le règne.

La place Yarnori a son propre Saturne. En 2009, un projet éducatif a été mis en œuvre à Orebro: un modèle des planètes du système solaire a été placé dans toute la ville. Yarnori a Saturne. Une autre attraction de la place est Centralpalatset. Malgré le grand nom, il ne s’agit que d’un immeuble résidentiel, mais c’est très original et magnifique. Le bâtiment de cinq étages est construit dans le style Art Nouveau avec toutes ses formes rondes, ses baies vitrées, ses lucarnes et son toit obtus.

Un peu plus loin que la place se trouve le théâtre d'Orebro. À la fin de la construction dans la première moitié du 19ème siècle, le théâtre était le plus grand bâtiment de théâtre en Suède et l'un des plus grands bâtiments d'Örebro. Le théâtre ressemble à un centre de loisirs d'une grande usine soviétique. Pour une raison quelconque, les colonnes ont été retirées de la façade. À côté du bâtiment se trouve une installation que le spectateur inexpérimenté appellera «La mort des terminateurs», même si cela signifie probablement quelque chose de plus complexe et sublime. Ce genre d’œuvre est la carte de visite d’Örebro. Près de n'importe quel bâtiment ancien, vous pouvez voir des œuvres d'art moderne sous la forme d'une montagne de chaises cassées, d'un entrelacement de rubans et de fils de fer, etc. Apparemment, un tel quartier devrait symboliser la connexion du présent avec le passé.

Château d'Örebro

Dans le centre d'Orebro, sur une île au milieu de la rivière Swarton, se trouve un château. La date exacte de la construction du château d'Örebro est inconnue, on suppose qu'il a été construit au XIIIe siècle par le Jarl Birger. Jarl Birger est une personnalité assez connue de l’histoire de la Russie. Il s’est battu aux côtés des Novgorodiens, a personnellement participé à la bataille de Neva en 1240, et c’est à lui que le prince Alexandre Yaroslavovich s’est coupé le visage avec une épée pendant la bataille.

Le château a atteint son apogée aux XIVe et XVIe siècles. Sous King Magnus Ericsson, il a été considérablement renforcé et étendu. Situé dans un emplacement idéal, sur une route commerciale le long de la rivière Swarton, le château d'Örebro remplit véritablement ses fonctions défensives: il fut assiégé à neuf reprises au cours des guerres de suédois. L’apparence du château, qui a survécu à ce jour, a été formée au 17ème siècle - un quadrilatère de 48 mètres sur 27 mètres avec des tours rondes d’une hauteur de 30 mètres environ dans les angles.

Après le XVIIe siècle, l'ère des châteaux a commencé à décliner et le futur destin du château d'Örebro répète exactement le destin de ses "collègues" dans toute l'Europe - depuis le début de la prison, puis de l'entrepôt, puis du musée.

Eglise Saint-Nicolas

Eglise de Saint-Nicolas - l'église principale d'Orebro. Le bâtiment principal de l'église est construit en grès clair au XIVe siècle, un clocher en brique a été ajouté au XVe siècle. C'est dans le clocher que se trouvait la tombe d'Engelbrekt Engelbrektsson, le héros national suédois qui menait la lutte pour l'indépendance du peuple (la Suède faisait alors partie de l'Union de Kalmar, mais était en réalité contrôlée par les Danois). La signification du nom Engelbrektsson pour les Suédois est indiquée par le fait que sa tombe était si populaire que lors du prochain changement de pouvoir, sa tombe a été détruite avec le clocher, afin d'éviter tout pèlerinage. Restauré le temple au XVIIIème siècle. Cent ans plus tard, l'église Saint-Nicolas devint le lieu d'un événement historique. Il prêta serment de Jean Bernadotte, qui devint plus tard le roi Charles XIV Johan. Au XIXe siècle, le temple est tombé en ruine, mais en 1870-1880, il a été restauré en ajoutant des tours gothiques à la façade.

À l'intérieur, l'église est décorée dans le style baroque tout en préservant certains éléments du décor médiéval.

Musée de plein air de Wadkoping

Sur le bord de la rivière, une partie d'une ville médiévale habitée par des gens est préservée. C'est le musée Wadköping - un musée en plein air à Örebro. À Wadkoping, vous pouvez non seulement flâner dans les vieilles rues ou regarder chez l'habitant, mais aussi acheter le produit d'artisans travaillant dans des ateliers correspondant à l'époque.

Il est intéressant de noter que Wadkoping était une véritable zone urbaine que les habitants ont progressivement abandonnée. Ils voulaient le démolir, mais les efforts d'un groupe de passionnés ont permis de transformer le quartier en un musée en expansion constante. Des bâtiments de différentes années y ont été ajoutés, et maintenant, dans le musée en plein air, vous pouvez voir des maisons très anciennes. L'entrée à ce musée est gratuite.

Mairie d'Orebro

Dans l’édification de l’autonomie locale, Örebro pourrait bien accueillir l’administration d’une ville de plus d’un million d’euros. Même l'un des rois suédois qui sont venus dans la ville a déploré aux autorités locales que la mairie ne corresponde manifestement pas au statut de ville provinciale. Cependant, le bâtiment néo-gothique léger ne gâche pas le paysage de la ville.

Le bâtiment de l'hôtel de ville est relativement récent - sa construction a été achevée en 1863. Son apparence n'a pas changé, mais l'intérieur a été mis à jour en 1900, lorsqu'un des étages a été repensé pour répondre aux besoins de représentation.

Château d'eau des marais

Du 1er mai au 31 octobre, vous pourrez voir les sites touristiques d'Örebro et les environs de la ville presque à vol d'oiseau. Plus précisément, d'une hauteur de 58 mètres, sur laquelle sont équipés un poste d'observation et un restaurant sur le château d'eau Swampen ("champignon" suédois). La tour fut ouverte en 1958 et devint immédiatement un ornement et un symbole d'Örebro. Des champignons du vin, des spectacles aquatiques et d’autres manifestations sont organisés sur le chapeau en forme de champignon.

La vue sur la tour a tellement impressionné le prince saoudien Faisal qu'il a ordonné la construction d'un exemplaire de celle-ci à Riyad. Le buffet du restaurant coûte environ 10 euros par personne. Les heures de travail du restaurant illustrent bien le rythme de la vie des Suédois: un tel restaurant pathos ferme même à 21h00 le week-end et les jours fériés, il fonctionne jusqu'à 16h00 ou est fermé à tous.

Pin
Send
Share
Send