Voyage

Eglise de la Transfiguration de Notre Sauveur sur la carte des curiosités de Yalta (Crimée)

Pin
Send
Share
Send


À 6 km de Yalta, près du village de Nikita, l'un des sites touristiques de la Crimée - le jardin botanique Nikitsky, fondé en 1812 ...

Les jardiniers, les étudiants et les ouvriers vivaient sur le territoire du jardin, mais il n'y avait ni hôpital ni église, je devais me rendre à Yalta. En 1881, Alexander Ivanovich Bazarov (1845 - 1907) a pris ses fonctions de directeur du jardin. Il s’est immédiatement adressé aux autorités supérieures pour leur demander de remplacer le projet déjà développé d’un hôpital à un étage par un nouveau - un immeuble de deux étages, qui abriterait un hôpital, une église et un appartement de prêtre. En juillet 1882, un permis de construire est arrivé et une estimation a été calculée. A.I. Bazarov a ordonné à l'ingénieur civil architecte P.K.Terebenev (1841 - 1902) de préparer le projet, tout en demandant de tenir compte des souhaits suivants: «L'église devrait accueillir librement jusqu'à 200 personnes. Il serait souhaitable de disposer l'autel de telle manière qu'il soit possible de le séparer de l'église et de transformer temporairement cette dernière en une salle pour des réunions solennelles ... " Le projet a été achevé le 18 février 1883.

Un site de construction a été choisi près de l'école. Mais comme il s'est avéré que les calcaires ici reposaient avec une pente au sud-ouest, il a donc fallu réorienter l'autel au sud-est, ce qui violait quelque peu les canons de la construction d'églises orthodoxes.

La ponte solennelle a eu lieu le 25 mars 1884, à l'occasion de la fête de l'Annonciation. La construction du bâtiment a commencé à un rythme rapide, en 1884, l'essentiel des travaux a été achevé. Mais faute de moyens financiers, les travaux de construction se poursuivirent tout au long de 1885 et pendant la moitié de 1886, les travaux de finition étant terminés en août. Le 19 septembre 1885, une croix est érigée et à la fin de l'année, les peintures sur l'autel et sur la façade de l'édifice sont terminées ...

Le temple a été consacré le 5 février 1887 par le recteur des églises de Livadia, l'archimandrite Épiphane, au nom de la Transfiguration du Seigneur.

Le bâtiment construit était une vaste basilique à une nef. Sur le côté nord-ouest, un vestibule était attenant, à l'intérieur duquel se trouvait un escalier menant au deuxième étage de l'église. Un hôpital a été ouvert au rez-de-chaussée et l’appartement du prêtre a été fixé au mur de l’autel sous la forme d’un rebord à un étage avec un balcon. En général, le plan de construction consistait en une croix allongée à quatre pointes. Au-dessus du porche menant au lobby, se trouvait un petit clocher avec un toit à deux versants et une croix surmontant la tête de makovka. Au-dessus du hall, sur un tambour orné de kokoshniks, se trouvait un petit dôme avec une croix à huit pointes. Les grandes fenêtres cintrées étaient décorées de bandes de pierre composées de larges poutres se terminant sur deux côtés par des croix égales sculptées. De petites niches ont été aménagées entre les fenêtres, dans lesquelles se trouvaient des croix à motifs en fonte. L'une d'entre elles a été découverte en 1993, lorsque les murs du bâtiment ont été libérés du lierre envahi par la végétation.

Des fenêtres plus petites ont été percées à travers les murs du hall du deuxième étage, elles ont été décorées avec des bandes de kokoshnik et, au premier étage, des fenêtres rectangulaires avec des bandes de plateaux alternant briques et rayons blancs. Sur les deux côtés de l'entrée des niches peu profondes, des croix byzantines à motifs sont représentées sur les fresques et une croix égale au-dessus de l'entrée dans le cercle.

À l'été de 1887, deux cloches fabriquées à la fonderie de N.D. Finlandsky à Moscou ont été érigées au clocher ...

Après les événements révolutionnaires dans le jardin botanique Nikitski, des changements ont eu lieu. En février 1921, il fut transformé en jardin botanique Nikitsky de la ferme d'État. Les services divins dans le temple ont continué jusqu'en 1920. Ensuite, les paroissiens ont créé la Société religieuse orthodoxe et ont fait appel aux autorités locales en leur demandant de leur transférer l'église pour une utilisation gratuite. Selon le contrat, ils étaient obligés d'entretenir, de réparer, de chauffer eux-mêmes le temple et de préserver tous les biens de l'église. À ce moment-là, le prêtre n'était plus dans l'église et ses tâches étaient donc assumées par l'ouvrier Innokenty Chernyakov.

Mais à la fin des années 1920, l'État se rebella avec une vigueur renouvelée et l'église de la Transfiguration du Seigneur à Nikita fut fermée en septembre 1927. Ils ont essayé de remodeler le bâtiment, de changer son apparence: ils ont détruit le dôme et le clocher, laissé tomber des croix et des cloches ...

Pendant de nombreuses années, le bâtiment a été utilisé comme entrepôt, magasin, laboratoire scientifique, centre culturel avec un cinéma dans une ancienne église. Ni les peintures internes, ni l'iconostase, ni l'icône n'ont été conservés. Ils ont transformé une belle salle avec de grandes fenêtres et une bonne acoustique en une pièce sombre: ils ont posé des fenêtres, réduit la hauteur du plafond avec des plaques artificielles absorbant tous les sons. Déjà peu de gens se souvenaient qu'il y avait un temple.

En 1991, les habitants de Nikita ont organisé la communauté de la sainte transfiguration de l'église ukrainienne orthodoxe du patriarcat de Moscou. Ils ont conclu un contrat de location avec le jardin botanique Nikitsky pour la construction de l'ancien hôpital et de l'église et ont commencé les réparations. En seulement un mois, le 19 août 1992, ils avaient mis en ordre une grande salle au premier étage. En ce jour de fête, la Transfiguration du Seigneur a célébré un service de prière à l'entrée et a consacré le bâtiment ...

Le 7 avril 1993, ils ont consacré le trône à l'autel et ont célébré la première liturgie divine. Mais les paroissiens et le prêtre ont cherché à restaurer l'iconostase le plus rapidement possible. Une croix a été érigée au-dessus du temple, le clocher a été reconstruit, sur lequel la cloche a été élevée. Lors de la fête patronale du 19 août 1995, Mgr Lazarus, archevêque de Simferopol et Crimée, a servi la Divine Liturgie dans l'église.

Adresse: Yalta, Jardin botanique Nikitski.

Voir sur la carte:

Code lien vers cette page:
Code HTML (site web, blog)

Code BB (forum)

Eglise de la Transfiguration

À 6 km de Yalta, près du village de Nikita, l'un des sites touristiques de la Crimée - le jardin botanique Nikitsky, fondé en 1812 ...

Les jardiniers, les étudiants et les ouvriers vivaient sur le territoire du jardin, mais il n'y avait ni hôpital ni église, je devais me rendre à Yalta. En 1881, Alexander Ivanovich Bazarov (1845 - 1907) a pris ses fonctions de directeur du jardin. Il s’est immédiatement adressé aux autorités supérieures pour leur demander de remplacer le projet déjà développé d’un hôpital à un étage par un nouveau - un immeuble de deux étages, qui abriterait un hôpital, une église et un appartement de prêtre. En juillet 1882, un permis de construire est arrivé et une estimation a été calculée. A.I. Bazarov a ordonné à l'ingénieur civil architecte P.K.Terebenev (1841 - 1902) de préparer le projet, tout en demandant de tenir compte des souhaits suivants: «L'église devrait accueillir librement jusqu'à 200 personnes. Il serait souhaitable de disposer l'autel de telle manière qu'il soit possible de le séparer de l'église et de transformer temporairement cette dernière en une salle pour des réunions solennelles ... " Le projet a été achevé le 18 février 1883.

Un site de construction a été choisi près de l'école. Mais comme il s'est avéré que les calcaires ici reposaient avec une pente au sud-ouest, il a donc fallu réorienter l'autel au sud-est, ce qui violait quelque peu les canons de la construction d'églises orthodoxes.

La ponte solennelle a eu lieu le 25 mars 1884, à l'occasion de la fête de l'Annonciation. La construction du bâtiment a commencé à un rythme rapide, en 1884, l'essentiel des travaux a été achevé. Mais faute de moyens financiers, les travaux de construction se poursuivirent tout au long de 1885 et pendant la moitié de 1886, les travaux de finition étant terminés en août. Le 19 septembre 1885, une croix est érigée et à la fin de l'année, les peintures sur l'autel et sur la façade de l'édifice sont terminées ...

Le temple a été consacré le 5 février 1887 par le recteur des églises de Livadia, l'archimandrite Épiphane, au nom de la Transfiguration du Seigneur.

Le bâtiment construit était une vaste basilique à une nef. Sur le côté nord-ouest, un vestibule était attenant, à l'intérieur duquel se trouvait un escalier menant au deuxième étage de l'église. Un hôpital a été ouvert au rez-de-chaussée et l’appartement du prêtre a été fixé au mur de l’autel sous la forme d’un rebord à un étage avec un balcon. En général, le plan de construction consistait en une croix allongée à quatre pointes. Au-dessus du porche menant au lobby, se trouvait un petit clocher avec un toit à deux versants et une croix surmontant la tête de makovka. Au-dessus du hall, sur un tambour orné de kokoshniks, se trouvait un petit dôme avec une croix à huit pointes. Les grandes fenêtres cintrées étaient décorées de bandes de pierre composées de larges poutres se terminant sur deux côtés par des croix égales sculptées. De petites niches ont été aménagées entre les fenêtres, dans lesquelles se trouvaient des croix à motifs en fonte. L'une d'entre elles a été découverte en 1993, lorsque les murs du bâtiment ont été libérés du lierre envahi par la végétation.

Des fenêtres plus petites ont été percées à travers les murs du hall du deuxième étage, elles ont été décorées avec des bandes de kokoshnik et, au premier étage, des fenêtres rectangulaires avec des bandes de plateaux alternant briques et rayons blancs. Sur les deux côtés de l'entrée des niches peu profondes, des croix byzantines à motifs sont représentées sur les fresques et une croix égale au-dessus de l'entrée dans le cercle.

À l'été de 1887, deux cloches fabriquées à la fonderie de N.D. Finlandsky à Moscou ont été érigées au clocher ...

Après les événements révolutionnaires dans le jardin botanique Nikitski, des changements ont eu lieu. En février 1921, il fut transformé en jardin botanique Nikitsky de la ferme d'État. Les services divins dans le temple ont continué jusqu'en 1920. Ensuite, les paroissiens ont créé la Société religieuse orthodoxe et ont fait appel aux autorités locales en leur demandant de leur transférer l'église pour une utilisation gratuite. Selon le contrat, ils étaient obligés d'entretenir, de réparer, de chauffer eux-mêmes le temple et de préserver tous les biens de l'église. À ce moment-là, le prêtre n'était plus dans l'église et ses tâches étaient donc assumées par l'ouvrier Innokenty Chernyakov.

Mais à la fin des années 1920, l'État se rebella avec une vigueur renouvelée et l'église de la Transfiguration du Seigneur à Nikita fut fermée en septembre 1927. Ils ont essayé de remodeler le bâtiment, de changer son apparence: ils ont détruit le dôme et le clocher, laissé tomber des croix et des cloches ...

Pendant de nombreuses années, le bâtiment a été utilisé comme entrepôt, magasin, laboratoire scientifique, centre culturel avec un cinéma dans une ancienne église. Ni les peintures internes, ni l'iconostase, ni l'icône n'ont été conservés. Ils ont transformé une belle salle avec de grandes fenêtres et une bonne acoustique en une pièce sombre: ils ont posé des fenêtres, réduit la hauteur du plafond avec des plaques artificielles absorbant tous les sons. Déjà peu de gens se souvenaient qu'il y avait un temple.

En 1991, les habitants de Nikita ont organisé la communauté de la sainte transfiguration de l'église ukrainienne orthodoxe du patriarcat de Moscou. Ils ont conclu un contrat de location avec le jardin botanique Nikitsky pour la construction de l'ancien hôpital et de l'église et ont commencé les réparations. En seulement un mois, le 19 août 1992, ils avaient mis en ordre une grande salle au premier étage. En ce jour de fête, la Transfiguration du Seigneur a célébré un service de prière à l'entrée et a consacré le bâtiment ...

Le 7 avril 1993, ils ont consacré le trône à l'autel et ont célébré la première liturgie divine. Mais les paroissiens et le prêtre ont cherché à restaurer l'iconostase le plus rapidement possible. Une croix a été érigée au-dessus du temple, le clocher a été reconstruit, sur lequel la cloche a été élevée. Lors de la fête patronale du 19 août 1995, Mgr Lazarus, archevêque de Simferopol et Crimée, a servi la Divine Liturgie dans l'église.

D'après des documents du livre «Crimée: sanctuaires orthodoxes: un guide». - Comp. E.M. Litvinova. Simferopol, "RuBin", PE Binkin, 2003.

Photo et description

Église de la Transfiguration du Sauveur - l'une des attractions de la péninsule, située à 6 km de la ville, près du village de type urbain de Nikita, dans le jardin botanique Nikitsky.

Le projet de l'église, qui devait accueillir jusqu'à 200 personnes, était prêt le 18 février 1883. La pose solennelle de l'église eut lieu en mars 1884, à l'occasion de la fête de l'Annonciation. La construction du temple a commencé à un rythme assez rapide. En 1884, l’essentiel des travaux a été achevé. Cependant, faute de moyens financiers, les travaux de construction se poursuivirent jusqu'au milieu de 1886. En septembre 1885, une croix fut érigée et, vers la fin de l'année, les murales de la façade et de l'autel du bâtiment furent achevées. Le temple au nom de la Transfiguration du Seigneur a été consacré le 5 février 1887 à Archimandrite Épiphane, recteur des églises de Livadia.

Le bâtiment en plan ressemblait à une croix allongée à quatre pointes. Un hôpital a été installé au premier étage. Le porche menant au hall d'entrée était orné d'un petit clocher avec une croix et d'un toit à deux versants. Au-dessus du hall décoré de kokoshniks, un dôme avec une croix à huit pointes est monté sur un tambour.

En 1887, deux cloches furent érigées devant le clocher, spécialement fabriquées à la fonderie de Moscou, dans le nord de la Finlande.

L'église a fonctionné jusqu'en 1920. Les paroissiens ont ensuite créé la Société religieuse orthodoxe, après quoi ils ont demandé de leur transférer le temple pour qu'ils soient utilisés gratuitement. À la fin des années 20. la persécution des croyants s'intensifia et en septembre 1927 l'église fut fermée. Ils ont essayé de remodeler le bâtiment: ils ont détruit le beffroi et le dôme, laissé tomber les cloches et les croix. Pendant longtemps, le bâtiment a été utilisé comme entrepôt, magasin, laboratoire scientifique et centre culturel. Pas d'icônes, pas d'iconostase, ou des peintures internes ont été conservés dans le temple.

En 1991, les habitants du village de Nikita ont organisé la communauté de la sainte transfiguration du député de l'UOC et ont conclu un accord avec le jardin botanique de Nikitsky sur la location du bâtiment de l'ancienne église. En avril 1993, l'autel a été consacré et la première liturgie divine a été servie. Une croix a été érigée à l'église de la Transfiguration du Sauveur, un beffroi a été érigé à nouveau, sur lequel une cloche a été érigée.

Pin
Send
Share
Send